top of page
Rechercher
  • mariepayen6

22 juin 2024 : tout un programme à Quérénaing pour la bénédiction et l'inauguration des 11 vitraux

Depuis 2005, le diocèse de Cambrai, la Commission Diocésaine d’Art Sacré et la paroisse Saint Bernard de Fontenelle se sont associés à la commune de Quérénaing dans sa démarche d'embellissement de l'église Saint-Landelin. L’église Saint-Landelin est située au centre de deux espaces naturels au cachet remarquable sur le trajet d’un chemin de Saint-Jacques de Compostelle. En l’an 706, le village dépend de l’abbaye de Crespin. Sa chapelle a pour patron saint Landelin, fondateur de cette abbaye.

 

Voici venu le temps de la touche finale avec l'inauguration et la bénédiction de ses 11 vitraux originaux. Le maire Didier Joveniaux et son conseil municipal ont confié la création de ces vitraux à une artiste locale : Marie PAYEN, vitrailliste dont l’atelier se trouve à Marly (qui est également co-responsable de la pastorale des jeunes du diocèse de Cambrai : Jeunes Cathocambrai).

 

Deux vitraux ont déjà été bénis fin 2023, à une semaine de Noël (cf photos ci-dessus). Les vitraux de la baie nord seront à dominante bleu et retraceront l’histoire de Quérénaing : tel le vitrail de Notre Dame avec l'hommage aux fusillés de la commune du 25 aout 1944. Quant aux vitraux de la baie sud, ils seront à dominante jaune et évoqueront la nature et le monde agricole, tel celui du Semeur. A noter que l'artiste n'a pas effacé complétement l'histoire de l'édifice en intégrant dans ses vitraux des morceaux des verre récupérés sur les anciennes baies.

 

Rendez-vous ce samedi 22 juin à Quérénaing qui sera en fête pour célébrer les nouveaux vitraux, avec la présence de l'artiste et de Mgr Dollmann. N'hésitez pas à venir, de grandes festivités sont prévues par la commune avec notamment un vidéo mapping.


 

« A la différence d’une peinture, on ne peut pas tout gérer dans le vitrail. » rappelle Marie Payen. « La lumière, par exemple est totalement indépendante de notre volonté. Donc j’aime beaucoup cette idée que Dieu participe à l’oeuvre à travers la lumière de la Création qui est forcément différente en fonction des moments de la journée et de l'orientation », précise la Marlysienne qui réalise des vitraux depuis 2009. Elle se réjouit « à l’idée que le vitrail peut offrir une aide à la prière. J’aimerais que ces vitraux soient une chance pour les gens qui rentrent dans l’église de mieux comprendre la tendresse de Marie ou la miséricorde de Dieu. Pour moi qui commence mon travail en recherchant le texte biblique, il y a également toute une forme de prière à travers la création de ces vitraux. »


Programme de l'inauguration du samedi 22 juin :



Article rédigé par Anne-Fleur Rufin

78 vues0 commentaire

Comments


bottom of page